BD underground • Mister Morgen

  • Igor Hofbauer, Mister Morgen, traduit du croate par Johanna Marcadé-Mot, Paris, L'Association, 2016
  • Prix : 25.00 €
morgenPremier livre en France de cet étonnant auteur croate : Igor Hofbauer. Repéré il y a déjà quelques années, il aura fallu être patient mais ça valait le coup d'attendre ! En présence de Mister Morgen, on sent que l'on se trouve face à ce genre de livre impérieux, nécessaire et rare dans lequel l'auteur veut se projeter intégralement, charger la barque au maximum, tout dire.

Dans un univers nocturne, glacé, pollué, finissant, malade, peuplé d'êtres déchus, corrompus, de mutants, voir de zombies, de l'auteur lui-même, et de Staline, une suite de courts récits dans lesquels le plus inquiétant réside dans les non-dits et les flous savamment distillés, sans sacrifier à la clarté, la cohérence et la limpidité. Igor Hofbauer est aussi un affichiste accompli et les superbes compositions de ses planches en noir et rouge, entre dessin contemporain, expressionnisme, constructivisme, réalisme socialiste, comics américain ou bandes dessinées européennes, en attestent. Du cinéma noir, très noir, trempé dans un cambouis post-communiste, post-catastrophiste..., post-tout.

Ils en parlent : 

"Le croate Igor Haofauer s'inspire de l'imagerie SF des années 50 et de la propagande soviétique dans un album d'une inquiétante étrangeté (...)" Chapuis, Libération.

"Envie, orgueil, avarice, luxure, paresse... : les sept péchés capitaux, et quelques autres, figurent au menu de Mister Morgen. Mais, dans cet album du Croate Igor Hofbauer, il en est un qui domine tous les autres : la colère. Sourde, puissante, irrémédiable, elle imprègne ces courtes histoires jusqu'à la trame et n'épargne rien ni personne. Un équarrissage pour tous où les vestiges du titisme, les restes du bloc soviétique, des pays frères et de la défunte Yougoslavie servent de décor à des personnages qui inspirent autant l'effroi que la répulsion. Pas d'histoires proprement dites, dans ces fables pleines de bruit et de fureur, plutôt un grand théâtre où des stars déchues vivent en cage dans un zoo et où d'anonymes ouvriers prennent du plaisir à la chaîne sous l'oeil attentif de la police secrète (...)" Jarno, Télérama.

  • Igor Hofbauer, Mister Morgen, traduit du croate par Johanna Marcadé-Mot, Paris, L'Association, 2016
  • Prix : 25.00 €