Mon village sait boire le raki

  • Mitrush Kuteli, Mon village sait boire le raki, traduit de l'albanais par Klara Buda, Paris, Fauves, 2016, 96 pages
  • Prix : 10.00 €
rakiTraduit en français par Klara Buda, ce récit de Mitrush Kuteli (1907-1967) dépasse une simple histoire sans histoires pour rappeler qu’il a également été ethnologue-collectionneur des us et coutumes albanaises. Le style particulier marqué par l’oralité est particulièrement bien rendu en français sans perte aucune, voire avec un certain exotisme du fait de ces termes qu’aucune traduction ne peut rendre et qui, maintenus tels quels, rappellent au passage, le brassage de l’albanais avec d’autres langues avec lesquelles il a longtemps cohabité, comme le turc, par exemple.

Le raki, à qui cet opus est consacré, est cette boisson légendaire dans les Balkans et plus particulièrement dans l’Albanie dépeinte par Mitrush Kuteli qui raconte la place de cet élixir de vie au sein de son village. Cet alcool fort est issu de la distillation de fruits, principalement du raisin – le plus répandu en Albanie, mais aussi de la prune ou de la poire, plus habituelles dans l’espace ex-yougoslave ou macédonien.
  • Mitrush Kuteli, Mon village sait boire le raki, traduit de l'albanais par Klara Buda, Paris, Fauves, 2016, 96 pages
  • Prix : 10.00 €