Association Sarajevo

Bosnie : nouveaux entretiens sur la réforme constitutionnelle

|

Le Parlement européen a adopté une résolution sur la Bosnie-Herzégovine le 16 février, qui a été abondamment commentée dans le pays, et très bien accueillie dans les milieux favorables à une révision fondamentale de la Constitution de Dayton, dans le sens de l’abolition de la division « ethnique » du pays.

Dans une longue interview au quotidien Dnevni Avaz, l’initiatrice de ce document, la députée européenne Doris Pack, souligne le caractère critique de la situation en BH au moment où s’ouvrent les négociations pour la conclusion d’un Accord de stabilisation et d’association avec l’Union européenne. Elle répète que la division ethnique du pays doit être surmontée. Le journaliste d’Oslobodjenje Mirko Sagolj relève que le point le plus important de cette résolution consiste dans l’envoi d’un message aux partis politiques bosniens pour les avertir que l’intégration à l’Europe est incompatible avec la constitution et les institutions de Dayton. Lors de l’étape (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous