Oslobodjenje

Bosnie : les agriculteurs appellent à l’aide la Commission européenne

| |

Alors que la Bosnie-Herzégovine négocie son adhésion aux accords CEFTA, les agriculteurs, en situation déjà catastrophique, se sentent délaissés. Ils ne sont pas représentés dans l’équipe de négociation, et ont tout à craindre de ces accords de libre-échange, qui pourraient sonner le glas de l’agriculture bosnienne.

Par B.S. L’Association des agriculteurs de Bosnie-Herzégovine a demandé à Manuel Barroso, le président de la Commission européenne, de forcer les autorités en Bosnie-Herzégovine à inclure des représentants des agriculteurs dans l’équipe de négociations sur les accords CEFTA, les accords européens de libre échange. Comme il a été fait remarquer aux représentants de l’Association des agriculteurs de Bosnie-Herzégovine, qui ont récemment assisté à la conférence des pays de l’Europe de Sud-Est consacrée à l’agriculture, organisée à Thessalonique, les négociations peuvent être interrompues par Bruxelles en cas de désaccords. « Tous les efforts que nous faisons (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous