IWPR

Bosnie : le retour des nationalistes inquiète l’Occident

| |

La résurgence des partis qui ont précipité la Bosnie-Herzégovine dans la guerre il y a dix ans inquiètent les milieux diplomatiques occidentaux. Ces partis ont remporté les élections générales d’octobre 2002, et s’apprêtent à gouverner le pays sans partage.

Par Sead Numanovic à Sarajevo, et Gordana Katana à Banja Luka Trois mois de manœuvres post-électorales ont confirmé les craintes occidentales de voir la Bosnie-Herzégovine dirigée par les mêmes partis nationalistes qui ont plongé le pays dans la guerre il y a une dizaine d’années. Les élections du 5 octobre 2002 ont été suivies d’intenses manœuvres et d’accords secrets pour mettre en place une coalition des trois partis qui sont aujourd’hui à la tête de toute l’administration complexe de la Bosnie. Le Parti de l’action démocratique (SDA) et l’Union démocratique croate (HDZ) semblent prêts à diriger, respectivement, la partie bosniaque et la partie croate (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous