IWPR

Bosnie : la SFOR libère un islamiste arrêté depuis trois mois

| |

La décision de libérer un musulman accusé de liens avec Al-Qaida ne sera peut-être pas suffisante pour apaiser les craintes de violation des droits de la personne.

Par Nermina Dumic-Kahrovic Les forces de maintien de la paix de l’OTAN ont relâché un suspect, un extrémiste musulman qu’elles détenaient depuis trois mois sans motif d’inculpation. Sabahudin Fiuljanin a été remis aux autorités locales le 30 janvier, après que des protestations aient été élevées sur les circonstances de sa détention. Amnesty International, le gouvernement bosniaque et la Cour pour les droits de la personne, ont déclaré que la Force de Stabilisation de l’OTAN avait violé les accords de paix de Dayton de 1995, qui stipulent que la SFOR doit maintenir la stabilité mais ne pas passer par-dessus les lois locales, et que la campagne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous