Reporter

Bosnie : la Fédération après les élections

| |

L’éventuelle expulsion de la Communauté démocratique croate (HDZ) et du
Parti de l’action démocratique (SDA) du pouvoir risque d’entraîner une crise
constitutionnelle et politique, ainsi que la renaissance des institutions de
l’Herzeg-Bosna croate.

Par Emir Habul Les résultats électoraux en Bosnie ont entraîné différentes prises de positions : les uns considèrent que la Bosnie-Herzégovine a raté, la semaine dernière, le « train pour l’Europe », tandis que les autres estiment que les résultats électoraux sont prometteurs de changement puisque les trois partis nationaux ne formeront pas de coalition pour la première fois en dix ans. Une victoire à la Pyrrhus C’est l’histoire du verre rempli à moitié : pour les uns, il est à moitié vide, pour les autres, à moitié plein ; tout dépend des attentes. Seul le Parti pour la BiH n’a pas de dilemme : avec 15% des votes, les supporteurs de Silajdzic ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous