Association Sarajevo

Bosnie : l’entente « miracle » entre Dodik et Silajdzic sur la police ne dupe personne

|

L’Union européenne avait fixé le 1er octobre comme date limite pour la conclusion d’un accord entre dirigeants bosniens sur la réforme de la police, condition impérative de la signature d’un Accord de stabilisation et d’association (ASA) entre Bruxelles et Sarajevo. Après des mois de blocage, une entente miracle est survenue entre Milorad Dodik et Haris Silajdzic, pourtant ennemis depuis toujours. Que s’est-il donc passé ?

Le fameux accord n’a pas été obtenu, mais un coup de théâtre survenu le 28 septembre a permis de prolonger le délai de quelques jours. Milorad Dodik, Premier ministre du gouvernement de la Republika Srpska (RS) et chef du principal parti de l’entité serbe SNSD (sociaux-démocrates indépendants) s’est en effet entendu avec Haris Silajdzic, membre bosniaque de la Présidence collégiale et chef du SBiH (Parti pour la Bosnie-Herzégovine), sur un protocole relatif à la réforme de la police. Il paraît surprenant que ces deux hommes, dont la confrontation verbalement violente domine la scène politique bosnienne, aient pu en un tour de main réduire à néant des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous