Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : Universités non reconnues, diplômes sans valeur

| |

La Bosnie-Herzégovine compte 45 Universités, dont 37 sont des institutions privées. La plupart n’ont aucune accréditation officielle, ce qui signifie que leurs diplômes ne sont pas reconnus à l’étranger. En cause ? Cette prolifération d’Universités au personnel sous-qualifié, mais aussi un système administratif trop complexe. L’enjeu est majeur dans un pays où une grande partie de la jeunesse est obligée d’émigrer pour trouver du travail.

Sur un total de 45 universités en Bosnie-Herzégovine, cinq seulement sont officiellement accréditées pour dispenser un enseignement supérieur. Cela signifie donc que les diplômes délivrés par la grande majorité des institutions universitaires du pays ne sont pas reconnus par l’Union européenne. « Quatre autres institutions ont présenté leur demande pour être reconnues », explique Nataša Krstin, journaliste à la télévision Al Jazeera. « L’Université de Sarajevo, la plus grande du pays, avec près de 30.000 étudiants, ne figure même pas parmi les cinq universités accréditées. La situation est très grave, car on ne sait pas bien ce que les diplômés de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous