Bosnie-Herzégovine : Emir Kusturica roi de la fraude fiscale à Andrićgrad

| |

Les comptes de la société Andrićgrad, propriété du célèbre réalisateur bosnien Emir Kusturica, ont été bloqués jeudi 10 septembre. Le fisc bosnien réclame le paiement de la bagatelle de 600 000 euros d’impôts non acquittés depuis 2012...

Par Rodolfo Toè Selon les médias bosniens, la société Andrićgrad devrait quelque 600 000 euros au trésor public. Depuis sa création en 2012 et jusqu’en 2014, dernière année fiscale, l’entreprise dont le capital se concentre entre les mains du réalisateur Emir Kusturica aurait présenté de fausses déclarations fiscales. Kusturica se serait par exemple soustrait au paiement de la TVA sur les travaux de construction des bâtiments de la « ville de pierre ». Une opération totalement illégale vu qu’il n’a fourni aucune attestation nécessaire, notamment les permis de construire. Les comptes de la société ont été bloqués et le célèbre réalisateur risque (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous