Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : Sarajevo va expulser deux diplomates iraniens

| |

La République islamique d’Iran faisait, jusqu’à présent, figure d’ami de la Bosnie-Herzégovine. Toutefois, Sarajevo a décidé, en janvier dernier, d’appliquer les sanctions décidées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies. Première conséquences : deux diplomates iraniens ont été déclarés personæ non gratæ en Bosnie. Cette mesure s’inscrit aussi dans le bras de fer entre Fahrudin Radončić et le SDA, toujours attaché à l’amitié iranienne.

Mercredi 3 avril, lors d’une conférence de presse à Sarajevo, le ministre de la Sécurité de Bosnie-Herzégovine Fahrudin Radončić a annoncé qu’une procédure allait être entamée afin que deux diplomates iraniens en poste à l’ambassade d’Iran à Sarajevo soient déclarés personæ non gratæ en Bosnie-Herzégovine. Cette décision, assez inattendue, implique une expulsion du pays pour les deux diplomates concernés. « Les raisons de cette décision sont dans l’intérêt de la Bosnie-Herzégovine et car ils n’ont pas respecté les règles diplomatiques. Je ne peux pas donner les autres raisons publiquement pour l’instant. », a déclaré le ministre de la Sécurité de Bosnie-Herzégovine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous