Bosnie-Herzégovine : Sarajevo, capitale du cinéma balkanique

| |

Chaque année à la fin du mois de juillet, Sarajevo devient pendant une semaine la capitale du cinéma balkanique. Pour cette 17ème édition, le jury est présidé par l’Israélien Ari Folam, réalisateur de Valse avec Bachir. Le Sarajevo Film Festival a choisi d’apporter un soutien public au général Divjak, toujours retenu en Autriche après sa libération sous caution début mars.

Le festival a ouvert le 22 juillet avec la projection du film Le Havre, du réalisateur finlandais Aki Kaurismäki. Des documentaires, des rétrospectives et des films hors concours sont au programme durant toute la semaine. Retrouvez notre dossier : Le cinéma « yougoslave » : âge d’or, éclatement, nouvelle créativité ? Découvrez notre cahier Les Balkans sur grand écran. Panorama des cinémas balkaniques Les long-métrages en compétition pour le Grand prix du festival, le « Coeur de Sarajevo », sont les suivants : Amnistia (coproduction Albanie-Grèce-France, 2011), Wasted Youth (Grèce, 2011), Loverboy (Roumanie, Suède 2011), Atmen (Autriche, 2011), (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous