Oslobođenje

Bosnie-Herzégovine : qui va succéder à Miroslav Lajčak ?

| |

Nommé ministre des Affaires étrangères de Slovaquie, Miroslav Lajčak conserve provisoirement ses fonctions de Haut représentant en Bosnie, même si son adjoint, l’Américain Raffi Gregorian gèrera désormais les affaires courantes. Miroslav Lajčak aura-t-il un successeur, alors que l’on parle depuis longtemps de la suppression de l’OHR, ou de sa fusion avec le Bureau du Représentant spécial de l’Union européenne ? Trois pays sont néanmoins intéressés par le poste : la France, l’Allemagne et l’Italie.

Par F. Borić Nombreux sont ceux qui aimeraient voir Raffi Gregorian obtenir le poste, en particulier ceux qui prônent la poursuite de la politique des « pouvoirs de Bonn » [1]. Toutefois, ceci est absolument impossible, car l’OHR a déjà entamé son processus de transformation en Bureau du Représentant spécial de l’Union européenne (RSUE). Une autre chose est certaine : la Russie, par son droit de veto au sein du Conseil de mise en œuvre des accords de paix (PIC), fera tout pour empêcher l’arrivée d’un Américain à la tête de l’OHR. D’ailleurs, certains craignent que Moscou n’utilise son droit de veto afin de bloquer l’arrivée d’un nouveau (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous