Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : pour l’UE, « aucun progrès » dans le dossier Sejdić-Finci

| |

Alors que la Bosnie-Herzégovine est agité par une contestation populaire sans précédent depuis la fin de la guerre, le Commissaire européen à l’Élargissement, Štefan Füle, a rencontré hier les dirigeants des principaux partis politiques du pays, afin de tenter une fois de plus de résoudre l’affaire « Sejdić-Finci ». Si la Bosnie-Herzégovine ne modifie pas sa Constitution, les fonds européens de pré-adhésion continueront d’être bloqués.

Par A. De Noni Aucun progrès pour la Bosnie-Herzégovine dans sa route vers l’Union Européenne. Les représentants des principaux partis du pays semblent, une fois de plus, ne pas avoir cherché à régler l’affaire « Sejdić-Finci », pour mettre fin aux discriminations des citoyens qui ne font pas partie des trois « peuples constitutifs » du pays, les Bosniaques, les Serbes et les Croates. La rencontre de lundi n’aura apporté aucun résultat. Dans la journée de dimanche, Stefan Füle avait décidé d’écrire un message aux citoyens de Bosnie-Herzégovine. Dans sa lettre, il assure « avoir bien entendu les voix qui se sont levées, à Tuzla, à Sarakevo, et dans beaucoup (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous