Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine : Neđo Galić, un héros ordinaire qui s’est opposé au nettoyage ethnique

| |

En 1993, les nationalistes croates d’Herzégovine ont pratiqué un farouche « nettoyage ethnique » des habitants bosniaques et serbes des territoires sous leur contrôle. Dans la commune de Ljubuški, Neđo Galić a pris la responsabilité de falsifier des documents, sauvant ainsi des centaines de Bosniaques. Un film sur ce « juste d’Herzégovine » vient d’être réalisé. À Ljubuški, sa projection a ravivé les polémiques du passé.

Par Eléonore Loué-Feichter Reporters sans frontières condamne la violente agression perpétrée à l’encontre de la rédactrice en chef du site internet tacno.net, Stefica Galić, le 18 juillet 2012, à Ljubuški. Alors qu’elle se promenait avec une amie, Stefica Galica été agressée par un groupe d’hommes et de femmes, dans la soirée du 18 juillet, près du monastère franciscain de Humac. L’agression s’est produite seulement deux jours après la première projection du film documentaire « Neđo de Ljubuški », dans lequel elle rend hommage à son défunt mari, Neđo Galić. L’une de ses assaillantes a pu être identifiée. Il s’agit de Vera Dedić, une jeune fille qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous