Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine : les élections sans espoir de Srebrenica

| |

À la veille des élections municipales de dimanche, Srebrenica focalise une nouvelle fois les tensions entre partis nationalistes serbes et bosniaques. En jeu, cette fois-ci, la réforme des listes électorales, désormais restreintes aux personnes qui ont une résidence effective dans la ville. Du coup, les Serbes, aujourd’hui majoritaires, pourraient l’emporter. En réalité, bien peu de choses vont changer...

Par Rodolfo Toè Jusqu’à présent, toutes les personnes qui résidaient à Srebrenica en 1991, avant la guerre, y avaient conservé le droit de voter. Désormais, ce droit est théoriquement limité aux personnes ayant une résidence effective dans la ville. Retrouvez notre dossier : Élections municipales en Bosnie : vers une nouvelle victoire des partis nationalistes Cependant, aujourd’hui encore, même si l’on estime que ne vivent plus à Srebrenica que 4.000 à 6.000 personnes, 14.090 noms figurent sur les listes électorales. En 2008, ils étaient plus de 15.800. Ces réfugiés, chassés de la ville durant la guerre, vivent principalement à Tuzla ou (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous