Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : les cahiers de doléances et les revendications de Tuzla, Sarajevo et Bihać

| |

Démission des dirigeants actuels, mise en place d’exécutifs provisoires, annulation des privatisations, égalité des salaires... Tant à Sarajevo qu’à Tuzla - et dans toutes les villes de Bosnie-Herzégovine - des assemblées générales élaborent des cahiers de revendications, des programmes de transition. Cet exercice inédit de démocratie directe s’exprime sur les réseaux sociaux, principalement sur Facebook, où circulent ces résolutions.

Les travailleurs et les citoyens de Tuzla reconnaissent que la perspective d’un nouvel avenir s’entrouvre avec la démission du gouvernement, qui était la première exigence des manifestants. La colère et la rage contre les autorités doivent maintenant être mises au service de la construction d’un nouveau système de gouvernement. Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : la révolte sociale gagne tout le pays Les travailleurs et les citoyens de Tuzla appellent à : - maintenir l’ordre public et la paix par une coopération entre les citoyens, la police et la protection civile pour éviter la criminalisation, la politisation et la manipulation (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous