AIM

Bosnie-Herzégovine : La vie en statistiques, au bord de la pauvreté

| |

D’après le rapport du bureau républicain des statistiques publié le 6 Mai, le
salaire moyen pour les trois premiers mois de cette année s’élèverait à 199
marks convertibles (KM). Les salaires les plus bas sont ceux des employés de la
restauration et du tourisme (138), de l’industrie et des mines (159) de
l’artisanat et des services (161). Les plus hauts salaires se trouvent dans le
domaine des finances, des techniques et du commerce (294), de la santé et de
l’aide sociale (274). Les hauts salaires accordés dans les branches non
productives de l’économie s’expliquent, - selon le responsable du bureau
républicain des statistiques, Slavko Sobot par le niveau d’éducation élevé des
employés. Le bureau n’a toujours pas publié le coût du panier de la ménagère
pour la même période, mais on estime qu’il pourrait s’élever à environ 350 KM.

Par Branko Peric Si l’on en juge par les données publiées pour l’année dernière, la Republika Srpska (Bosnie-Herzégovine) va être confrontée cette année à la plus forte diminution du salaire moyen et à la plus forte augmentation du prix du panier de la ménagère jamais connues. Pour les non-spécialistes, le panier de la ménagère consiste en un certain nombre de produits de consommation nécessaires à une qualité de vie moyenne pendant un mois. Selon les statisticiens, il y a 40 produits dans le panier : fruits, légumes, viande, lait, produits laitiers, et produits à base de farine. Le prix du panier de la ménagère est calculé en additionnant le coût (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous