Sarajevo-X

Bosnie-Herzégovine : la police arrête le chef des « wahhabites » de Gornja Maoča

| |

Les services secrets bosniens (SIPA) ont arrêté mercredi, dans le village de Gornja Maoča, le chef supposé des groupes wahhabites, Nusret Imamović, son frère Eldin, ainsi que Jasmin Mustajbašić. L’opération, entamée à 7 heures du matin, a mobilisé quelque 150 policiers. La justice bosnienne cherche des documents sur l’attentat commis le 28 octobre dernier contre l’ambassade américaine de Sarajevo.

Nusret Imamović était considéré comme le chef du groupe wehhabite établi dans le village de Gornja Maoča, près Brčko, dans le nord de la Bosnie. Il serait originaire du village de Lipovica, près de Kalesija. Il a étudié à la medresa Gazi Husref-beg de Sarajevo. Membre de l’Armée de Bosnie-Herzégovine, il a été blessé durant la guerre puis, à l’issue de celle-ci, il est parti étudier le droit islamique aux Émirats arabes unis. Il aurait ensuite séjourné un temps à Vienne, où il était l’un des plus proches collaborateurs de Muhamed Porča, un dirigeant wahhabite bosniaque. Il était également considéré comme « l’héritier » de Jusuf Barčić, le chef des wahhabites de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous