Le Courrier des Balkans

Bosnie-Herzégovine : l’UE essaie de sauver le processus d’intégration

| |

Après avoir bloqué tout progrès de la Bosnie-Herzégovine depuis 2010 faute de réforme de sa Constitution héritée de Dayton, l’UE a décidé de changer de stratégie vis-à-vis de Sarajevo. En novembre, une proposition commune des ministres Affaires étrangères allemand et britannique a proposé de se concentrer sur l’économie. Suffisant pour relancer le processus d’intégration ?

Par Rodolfo Toè Même si les négociations pour former le nouveau gouvernement de Bosnie-Herzégovine sont loin d’être terminées, l’UE reprend déjà le fil du processus d’intégration du pays, comme en témoigne la visite de Johannes Hahn et Federica Mogherini dans la capitale bosnienne le 5 décembre. Depuis 2010, la Bosnie-Herzégovine fait du surplace dans sa perspective européenne. À l’origine de ce blocage, l’impossibilité de trouver une solution à la controverse Sejdić-Finci. Maintenant, les élections législatives passées, la diplomatie européenne considère (re-)venu le moment d’évoquer l’intégration de la Bosnie-Herzégovine. Le 5 novembre, lors (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous