AMNESTY INTERNATIONAL

Bosnie-Herzégovine : il est temps qu’une enquête approfondie soit menée sur la disparition d’Avdo Palic

|

Plus de douze ans après la disparition forcée d’Avdo Palic, Amnesty International s’inquiète de l’absence de progrès dans l’enquête menée par les autorités de la Republika Srpska (RS, République serbe) sur cette disparition.

En janvier 2006, la RS a mis en place une commission chargée d’enquêter sur la disparition forcée d’Avdo Palic (la commission Palic). Son rapport, présenté en avril 2006, avait d’abord semblé contenir des informations importantes sur ce qui était arrivé à Avdo Palic, y compris sur l’endroit où se trouverait sa dépouille. Toutefois ces informations n’ont permis aucune exhumation et aucun progrès significatif dans l’enquête judiciaire sur cette disparition forcée n’a été enregistré. En décembre 2006, la commission Palic a été réactivée. Le bureau du Premier ministre de la RS se serait engagé à lui apporter l’aide nécessaire pour lui permettre d’achever l’enquête (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous