Association Sarajevo

Bosnie-Herzégovine : des élections qui s’annoncent mal

|

La campagne pour les élections du 1er octobre a déjà commencé en Bosnie-Herzégovine. Une plate-forme d’ONG a retenu douze priorités pour ces élections : le chômage, la pauvreté, les retraites, la sécurité sociale et médicale ainsi que les problèmes de la jeunesse. Mais la campagne risque surtout de porter sur les thèmes mis en avant par les partis nationalistes.

La commission électorale centrale de Bosnie-Herzégovine a clos l’enregistrement des partis politiques et candidats indépendants autorisés à se présenter aux élections générales du 1er octobre. Les 48 partis et 12 candidats indépendants habilités ont signé une déclaration de respect de la loi électorale et des accords de Dayton. Cette dernière clause suscite des polémiques, des demandes contradictoires d’interdiction étant formulées contre les formations qui se sont prononcées pour l’abolition de la Republika Srpska ou, en sens inverse, son droit à se séparer de la Bosnie-Herzégovine. Une conférence, réunissant une centaine d’ONG et connue sous le nom de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous