IWPR

Bosnie-Herzégovine : dernier train pour l’Europe

| |

Samedi 5 octobre, les électeurs bosniaques devront décider s’ils veulent que leur pays se dirige vers l’intégration européenne, ou bien qu’il demeure un pays balkanique arriéré.

Par Senad Statina (Sarajevo, Slobodna Bosna), ZvonimirJukic (Mostar, Nezavisne Novine et agence ONASA) et Sanja Lejic (Banja Luka, Nezavisne Novine) La perte de vitesse continue du nationalisme et un souci de plus en plus grand pour les questions économiques quotidiennes vont certainement se refléter à la sortie des urnes des élections du 5 octobre. On dit à Sarajevo que l’élection pourrait être déterminante pour que la Bosnie-Herzégovine (BiH) prenne "le dernier train" pour l’intégration européenne. Le vote intervient à un moment où le soutien politique et financier de l’Occident, non seulement diminue, mais dépend aussi de plus (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous