Radio Slobodna Evropa

Bosnie-Herzégovine : départs au jihad, la répression ne résout rien

| |

La Bosnie-Herzégovine multiplie les mesures répressives pour tenter de juguler les départs de volontaires vers la Syrie et l’Irak, mais ne traite pas le fond du problème : pourquoi l’Etat islamique exerce-t-il un tel attrait ? C’est la misère sociale et économique qui fait le lit de l’extrémisme...

Par Dženana Halimović Il a fallu attendre plusieurs incidents terroristes et la mort d’une vingtaine de ressortissants bosniens en Syrie et en Irak - sans compter de fortes pressions internationales - pour que la Bosnie-Herzégovine adopte enfin une loi prévoyant des poursuites pénales à l’encontre de ses ressortissants qui reviennent au pays après s’être engagés dans des conflits internationaux, ainsi que contre tous ceux qui organisent, financent ou incitent au départ à la guerre. Cependant, personne ne semble se préoccuper des motivations de ces Bosniaques qui choisissent de partir faire la guerre à l’étranger. Retrouvez notre dossier : Les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous