Buka

Bosnie-Herzégovine : ce « rêve américain » qui vide le pays de ses forces vives

| |

Le programme « Work and travel » permet à des étudiants bosniens qui parlent anglais de partir travailler quelques mois aux États-Unis. Cette année, 400 ont tenté l’aventure, dans un pays ravagé par la crise et qui n’offre aucune perspectivce d’avenir à ses jeunes diplômés. En Bosnie-Herzégovine, la fuite des cerveaux n’est pas prêt de s’arrêter...

Par Maja Isović Sur les listes des choses à faire de nombreux jeunes du monde figure une priorité : « un voyage aux États-Unis ». Toutefois, la situation étant ce qu’elle est en Bosnie, les jeunes ont souvent du mal à visiter les pays voisins, alors un voyage outre-Atlantique relève de l’imaginaire. Grâce au programme « Work and travel », de nombreux étudiants bosniens partent pourtant pour les États-Unis où ils ont la possibilité de travailler de trois à quatre mois maximum, après quoi ils ont le droit de voyager à travers le pays pendant un mois avant de rentrer au bercail. Au vu de l’intérêt grandissant de ce programme parmi les jeunes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous