IWPR

Bosnie : Fin de l’ère Izetbegovic

| |

Le dernier dirigeant nationaliste de l’ex Yougoslavie décide de passer la main. Arguant de son grand âge, de sa mauvaise santé et de ses relations détériorées avec la communauté internationale, Alija Izetbegovic, 75 ans, a
démissionné la semaine dernière de la présidence tripartite de la Bosnie où, depuis le début, il représentait les Musulmans bosniaques.

Par Janez Kovac Après la mort en décembre dernier du président croate Franjo Tudjman et la défaite électorale de l’homme fort de Serbie, Slobodan Milosevic au début de ce mois, Izetbegovic était le dernier dirigeant nationaliste des anciennes républiques yougoslaves. Aujourd’hui, il est le premier et le seul à avoir volontairement abandonné le pouvoir. En juin dernier, Izetbegovic avait annoncé qu’il se retirerait lorsque son mandat de chef de la présidence bosniaque viendrait à expiration. Son mandat de quatre ans devait se terminer en 2002. Les trois membres de la présidence - le Serbe bosniaque Zivko Radisic, le Croate bosniaque Ante (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous