AIM

Bosnie : Dodik se bat sur plusieurs fronts

| |

Dodik n’est vraiment pas le maître d’œuvre d’un projet à long
terme, étant
donné qu’il a essayé d’utiliser l’aide fournie par les étrangers
pour régler
ses comptes avec ceux qui l’entourent, plutôt que de gagner les faveurs
de
l’électorat et des forces politiques en Republika Srpska (RS).

Par Zeljko Cvijanovic à Banja Luka. Milorad Dodik est l’exemple rare d’un homme politique qui pense avoir réussi, bien qu’il ait commencé sa carrière d’homme d’Etat avec moins d’ennemis qu’il n’en a aujourd’hui, après presque deux ans au pouvoir. Rappelons-nous : en janvier 1998, lors de la nuit la plus dramatique du parlementarisme en RS, lorsqu’il est devenu Premier ministre, il jouissait d’un tel soutien de la part de la communauté internationale qu’il a dû envoyer des véhicules et des hélicoptères de la SFOR pour ramener un député bosniaque qui ne s’était pas manifesté en faveur du nouveau gouvernement. Les Bosniaques avaient voté (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous