IWPR

Bosnie : Dodik reconnaît les crimes commis à Srebrenica

| |

La reconnaissance la semaine dernière par le Premier ministre serbe
bosniaque qu’un crime majeur avait été commis à Srebrenica est
la marque d’un pragmatisme politique.

Par Zeljko Cvijanovic à Banja Luka (collaborateur régulier de l’IWPR). Pour la première fois dans l’histoire, un haut responsable de la Republika Srpska, RS, le Premier ministre, Milorad Dodik, a reconnu publiquement la semaine dernière (le 13 juillet) qu’un « crime majeur » avait eu lieu à Srebrenica en juillet 1995 lorsque les forces serbes bosniaques avaient envahi l’ancien « havre de sécurité » des Nations Unies. « Nous devons être conscients que selon tous les renseignements dont nous disposons un crime majeur a eu lieu à Srebrenica », a déclaré Dodik deux jours après que 3.500 proches des personnes tuées se soient rendus à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous