AIM

Bosnie : Des programmes scolaires parallèles

| |

A Zepce, 311 enfants de réfugiés bosniaques ne sont pas rentrés à
l’école. En
effet, les autorités locales n’acceptent pas que ces enfants assistent
aux
cours dans les écoles existantes, qui appliquent le programme scolaire
fédéral.

Par Rubina Cengic à Sarajevo Dans cette municipalité, le programme scolaire principal est le « program me croate ». Les parents de ces enfants, des réfugiés bosniaques rentrés au pays, ont bloqué l’une des routes principales. Ils réclament la démission des fonctionnaires chargés de l’éducation à tous les niveaux. Le ministre de l’éducation du gouvernement cantonal de Zenicko-Dobojski, Kemal Celebic, a déclaré que cette demande de démission ne lui avait pas é té communiquée, et qu’il ne reconnaissait pas les demandes adressées aux média. Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il pensait du problème des 311 enfants qui n’avaient pas commencé l’année (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous