AIM

Bosnie : Des capitalistes aux poches trouées

| |

L’admiration que les simples mortels de la Fédération de
Bosnie-Herzégovine
ressentent pour les ordinateurs en a pris un sérieux coup. Après l’env
oi de 1,9
millions de bordereaux citant le montant des certificats de privatisation,
de
nombreuses erreurs et omissions sont apparues, concernant le plus souvent
des
données erronées.

"Si la moitié des extraits de compte contiennent des erreurs, nous pouvons nous estimer heureux", a déclaré avec résignation un des responsables fédéraux, alors que les relevés bancaires partaient pour leur destination finale. L’idée de privatisation en Bosnie-Herzégovine s’appuie sur la participation massive des citoyens rachetant les propriétés de l’Etat. Comme, à de rares exceptions près, les citoyens de B-H peuvent tous être considérés comme pauvres, il fallait leur donner quelque chose pour qu’ils puissent "fair e commerce" avec l’Etat. Heureusement, l’Etat s’est souvenu qu’il devait énormément d’argent à ses sujets, argent qu’il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous