Association Sarajevo

Bosnie-Croatie : accord sur la double nationalité, pas sur la propriété

|

À l’issue de la première visite officielle en Croatie du Premier ministre de Bosnie-Herzégovine, Adnan Terzic, il était prévu qu’il signerait le 4 août avec son homologue croate, Ivan Sanader, deux importants accords, l’un sur la double nationalité de certains citoyens des deux pays, l’autre pour régler le contentieux subsistant en matière de régime de propriété des biens, à la suite de la dissolution de la Fédération yougoslave.

Seul le premier traité a été signé par les ministres de l’Intérieur des deux pays, le second s’étant heurté à l’opposition des représentants de la RS, ceux-ci ayant menacé de poser la question de la « violation des intérêts nationaux vitaux » serbes, au travers du statut d’entreprises ayant changé de mains en Croatie et en RS. Selon les experts croates, le problème aurait déjà été résolu par l’accord global de succession d’État conclu entre tous les pays issus de l’ex-Yougoslavie, les questions pendantes touchant surtout les propriétés des Serbes de Croatie résidant en RS. De nombreux observateurs voient dans l’obstruction de la direction serbe des raisons tenant à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous