AIM

Bosnie : Criminels de guerre sous la protection de relations inexistantes

| |

Au point où en sont les choses aujourd’hui, Veselin Vlahovic, surnommé
Batko -
dont le nom est lié à de nombreuses atrocités commises pendant la
guerre dans
le village de Grbavica situé dans la commune de Sarajevo - restera pendant
encore longtemps hors de la portée des autorités judiciaires de la
Fédération
de Bosnie-Herzégovine. En ce moment, ce criminel se trouve à la prison
monténégrine de Spuz où il purge une peine de prison pour les crimes
qu’il a
commis sur le territoire de cette république yougoslave.

Par Saira PRSES à Sarajevo. Il y a un mois environ, les média de Bosnie-Herzégovine ont publié « l’adresse actuelle » de Veselin Vlahovic, en indiquant qu’il purgeait une peine de prison au Monténégro. Peu après, des représentants du ministère des Affaires civiles et des communications de Bosnie-Herzégovine ont réagien annonçant leur intention de déposer une demande d’extradition aux autorités yougoslaves, c’est-à-dire monténégrines. Ils se sont cependant heurtés à un problème : les hommes politiques locaux n’ont pas réussi à « trouver le moyen » de soumettre la demande à cause d’un « détail » gênant, à savoir que la Bosnie-Herzégovine et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous