Nezavisne Novine

Bosnie : crimes de guerre et campagne électorale

| |

À quelques semaines des élections du 1er octobre, les dirigeants serbes de Bosnie accusent Sulejman Tihic, président du SDA et membre bosniaque de la Présidence, de raviver les tensions interethniques. Le Président a rencontré Atif Dudakovic, l’ancien général du 5ème Corps de l’Armée bosniaque, mis sur la sellette depuis de récentes révélations sur des crimes de guerre commis sous ses ordres contre des civils serbes.

Par D. Risojevic « Les citoyens de la Bosnie-Herzégovine peuvent être fiers du général Atif Dudakovic et de son légendaire 5ème Corps de l’Armée bosniaque. Nous tous, en tant que citoyens de Bosnie-Herzégovine, devons prendre la défense des braves interventions faites au nom de notre pays par les Krajisnici [les soldats de la Krajina, NdT], avec en tête le général Dudakovic. » Telle a été la déclaration de Sulejman Tihic, Président de la Présidence de Bosnie-Herzégovine, après une rencontre avec le général Dudakovic, dont le rôle au cours de la dernière guerre a été remis en question suite aux enregistrements vidéo rendus publics cet été, qui montrent les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous