Association Sarajevo

Bosnie : coopération avec le TPI et réformes constitutionnelles

|

Carla del Ponte vient d’effectuer une nouvelle tournée dans les Balkans, en Bosnie-Herzégovine et en Serbie. Alors que l’arrestation de Ratko Mladic et Radovan Karadzic est toujours attendue, les négociations de rapprochement européen avec les deux pays vont néanmoins se poursuivre. L’Europe attend aussi la poursuite des réformes institutionnelles en Bosnie-Herzégovine.

Après avoir pris connaissance du rapport de Carla del Ponte sur les entretiens qu’elle venait d’avoir avec les dirigeants de Belgrade et en avoir discuté avec elle, le commissaire de l’Union européenne à l’élargissement Olli Rehn a repoussé la date fixée aux autorités serbes pour l’arrestation et la livraison de Mladic, du 5 au 30 avril. Il a fait état d’un « engagement ferme » du Premier ministre Vojislav Kostunica pour « localiser, arrêter et transférer » Mladic à La Haye « sans délais ». Les négociations entre Bruxelles et Belgrade pour la signature d’un accord de stabilisation et d’association ave l’UE ne se trouvent donc pas, pour le moment, interrompues. On (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous