Radio Free Europe

Bosnie : « comment je n’ai pas réussi à empêcher la guerre »

| |

Le 5 avril 1992, une marche de la paix réunissait plus de 100.000 personnes à Sarajevo. Dans les esprits, il s’agissait de la tentative de la dernière chance pour éviter la guerre. Nenad Pejić, alors rédacteur en chef de Sarajevo TV, organisa à la demande des manifestants une rencontre entre les dirigeants serbe, bosniaque et croate pour parvenir à un cessez-le-feu. Terrible témoignage d’un échec programmé.

Par Nenad Pejić Le téléphone sonna, c’était Radovan Karadžić. « Vous êtes en train de préparer un coup d’état ! », me lança-t-il. « Vous soutenez la sécession de la Bosnie ! Les Serbes ne le permettront jamais. Vous êtes en train de monter le peuple contre la Yougoslavie et vous devez interrompre les programmes ! » Retrouvez notre dossier : Avril 1992 - avril 2012 : il y a vingt ans commençait le siège de Sarajevo C’était le 5 avril 1992, la veille du début des hostilités. La guerre était déjà en train de frapper à notre porte, pas annoncée, pas déclarée, et pas invitée. À Sarajevo, la guerre était sur les lèvres de tout le monde, et dans des villes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous