IWPR

Boskovski à La Haye : grandeur et décadence d’un nationaliste macédonien

| |

Ljube Boskovski, ancien ministre macédonien de l’Intérieur, vient d’être inculpé par le TPI. De ses rodomontades guerrières aux suspicions de crimes de guerre, retour sur une carrière fulgurante et douteuse.

Par Ana Petruseva La nouvelle de l’inculpation pour crimes de guerre par le Tribunal Pénal International (TPI) de l’ancien ministre macédonien de l’Intérieur Ljube Boskovski n’a rien d’étonnant pour ceux qui connaissent sa carrière controversée. Ses opinions politiques radicales durant le conflit de 2001 avaient fait de lui le chouchou des médias macédoniens et lui avaient conféré une énorme popularité parmi la majorité de la population du pays. Il perdit d’abord le soutien des journalistes à la suite d’un incident au cours duquel il blessa sévèrement plusieurs personnes dont un reporter en essayant un lance-grenades. Mais sa chute véritable eut lieu l’an (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous