B92

Boris Tadić assure que la Serbie ne savait pas où se cachait Mladić

| |

De nombreuses zones d’ombres planent sur les conditions et le calendrier de l’arrestation de l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie. Pourtant, Boris Tadić balaie d’un revers de main toute accusation de complicité des autorités de Belgrade dans la cavale de Mladić. Il demande maintenant que des enquêtes soient ouvertes sur tous les crimes de guerre commis dans l’ancienne Yougoslavie.

« J’ai entendu beaucoup de commentaires après l’arrestation de Ratko Mladić et je peux vous dire que des commentaires du genre ‘nous savions où était Ratko Mladić depuis des années’... Pour employer un langage peu diplomatique, c’est un commentaire nul. Je redis une fois de plus que nous avons beaucoup travaillé pour l’arrêter et finalement nous avons réussi ». Retrouvez notre dossier : « Au nom de la République de Serbie, je peux annoncer l’arrestation de Ratko Mladić » Écoutez notre reportage audio sur Balkanophonie : Arrestation de Mladić : « un coup monté » pour les habitants de Lazarevo Le Président Tadić a aussi rappelé que Ratko Mladić avait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous