Réfugiés : la Bulgarie, nouvelle et lucrative route vers l’UE

| |

Face aux fermetures et aux menaces de fermetures des frontières, de nouvelles routes se mettent ou se remettent en place. La Bulgarie, qui avait été le principal point de passage des réfugiés syriens jusqu’en 2014 est ainsi en train de redevenir un point de passage important. Les trafiquants locaux, eux, se frottent les mains : les affaires reprennent.

Par Georgi Kanchev La crise des migrants a provoqué l’apparition de nouveaux canaux de trafics entre la Turquie et l’Allemagne qui, selon les services de sécurité européens, aurait rapporté plusieurs milliards de dollars en à peine quelques mois. Ce trafic d’êtres humains qui prend diverses formes, de la bande organisée en réseau international au simple quidam muni d’un téléphone et d’une voiture. Un problème ingérable pour les gouvernements européens déjà très divisés quant à la gestion de la crise en elle-même. Enfin, cette augmentation a une autre conséquence : la brutalité croissante des trafiquants et les conditions de traitement inhumain des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous