B 92

Biljana Srbljanovic, dramaturge serbe sans concession

| |

Sur la liste récemment publiée par le journal Blic des cent femmes les plus puissantes de Serbie, Biljana Srbljanovic occupe la 22ème place : « c’est la dramaturge serbe la plus traduite et dont les œuvres sont les plus jouées à l’étranger. Chacune de ses nouvelles pièces représente un événement d’un genre particulier. Par ses positions politiques proeuropéennes sans compromis, Biljana Srbljanovic s’est aussi fait beaucoup d’ennemis ».

Sa première œuvre dramatique, La trilogie de Belgrade, a été donnée en 1996. Ses pièces ont été jouées sur 140 scènes de théâtre dans le monde. Depuis quelque temps déjà, elle vit en France. Ses déclarations et son engagement ont fortement attiré l’attention de l’opinion publique ces dernières années. Dans une interview parue dans la revue Vreme en 1999, elle avait émis les opinions suivantes sur les perspectives de changements politiques et sociaux dans le pays : « Nous n’avons aucun droit d’espérer quelque salut soudain. Nous nous présentons toujours comme les victimes d’un régime brutal, alors que personne d’entre nous, dans son propre domaine, n’a fait quoi (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous