B92

Belgrade : quelle plate-forme pour les négociations avec le Kosovo ?

| |

Les négociations entre Belgrade et Pristina doivent commencer après les élections convoquées au Kosovo le 12 décembre. Belgrade a nommé Borko Stefanović, un fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères, à la tête de son équipe de négociations, mais refuse de dévoiler le contenu de la plate-forme qu’elle défendra, affirmant seulement qu’elle reposera toujours sur le refus de toute reconnaissance de l’indépendance du territoire.

Le gouvernement serbe n’a pas l’intention de faire des révélations sur la plateforme qu’il entend défendre lors des négociations avec Pristina. Mêmes les députés qui ont demandé à voir ce document ne pourront pas le faire, selon le quotidien Večernje Novosti. Des sources gouvernementales affirment pourtant que le plan pour les discussions avec les Albanais du Kosovo sera conforme à la constitution du pays, qui stipule la souveraineté serbe sur le Kosovo. Le document aura aussi pour base la position officielle de la Serbie qui rejette la déclaration unilatérale d’indépendance de la province, proclamée le 17 février 2008. Oliver Ivanović, Secrétaire (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous