BIRN

Belgrade prête à riposter à la déclaration d’indépendance du Kosovo

| |

Le 10 décembre sera-t-il le « jour J » ? Il marquera en tout cas l’échec du processus de négociation entamé depuis deux ans. Alors que la Serbie se prépare à prendre des mesures contre le Kosovo et les pays qui reconnaîtront sa déclaration unilatérale d’indépendance, les diplomates la mettent en garde contre des décisions qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses.

Par Julijana Mojsilovic Avant l’échéance du 10 décembre pour le statut du Kosovo, les spéculations vont bon train pour savoir comment le gouvernement serbe ripostera à une déclaration attendue d’indépendance anticipée. Devant la perspective de voir son territoire amputé de 15%, la Serbie semble prête à prendre toute une série de mesures de rétorsion comme la fermeture de la frontière avec le Kosovo et la rupture des relations diplomatiques avec les pays qui reconnaîtront cet Etat indépendant autoproclamé. La violence sur le terrain ne peut pas être écartée mais, en haut lieu, on affirme qu’il n’y aura pas d’action militaire. Le ministre des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous