BIRN

Belgrade finance les religieux orthodoxes dissidents de Macédoine

| |

Les dirigeants de l’Eglise Orthodoxe Macédonienne accusent le gouvernement serbe d’avoir versé des fonds à des prélats macédoniens dissidents. Belgrade affirme avoir agi en toute légalité. Une fois de plus, le conflit orthodoxe serbo-macédonien met à mal les relations diplomatiques entre les deux pays.

Par Ivan Blazeski et Zelimir Bojovic Les dirigeants de l’Eglise Orthodoxe Macédonienne (MPC) affirment que Belgrade finance une église orthodoxe parallèle en Macédoine. Ils fondent leur affirmation sur des documents du Ministère serbe des Religions. Le document a été dévoilé au début du mois de mars. Il prouve, selon la MPC, que le gouvernement serbe constitue la principale force de soutien de l’église parallèle, dirigée par un prélat dissident, Monseigneur Jovan (Zoran Vraniskovski). Le document, daté de janvier, indique que le Ministère serbe des Religions a débloqué 500.000 dinars serbes (environ 6.000 euros) en faveur de l’Archevêché d’Ohrid, une (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous