Birn

Bataille du nom : la Macédoine veut inscrire la question de l’Église à l’agenda

| |

Le Premier ministre macédonien Nikola Gruevski a demandé au médiateur des Nations Unies d’ajouter un chapitre au programme des négociations entre la Grèce et la Macédoine sur la question du nom. Il demande ainsi qu’Athènes reconnaisse l’Eglise orthodoxe de Macédoine. Après le veto grec sur l’adhésion de la Macédoine à l’Otan en avril dernier, Skopje reprend l’offensive diplomatique.

Le Premier ministre de Macédoine a envoyé une lettre au médiateur des Nations unies pour lui demander d’ajouter une clause au programme des négociations avec la Grèce. Il demande qu’Athènes reconnaisse l’Eglise orthodoxe de Macédoine. Selon le quotidien Dnevnik, Nicola Gruevski aurait déclaré : « comme nous savons que beaucoup de questions seront discutées, nous demandons que celle-ci soit prioritaire sur l’agenda ». Selon Gruevski, une des raisons de l’échec de la reconnaissance de l’Eglise macédonienne par les autres églises orthodoxes repose sur le refus par la Grèce de reconnaître le nom constitutionnel de Macédoine et sur l’influence que l’église (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous