Radio Slobodna Evropa

Balkans : les nouveaux riches, les vieilles élites et l’urgence d’un changement radical

| |

En Croatie comme en Serbie, qui sont les nouveaux riches ? Leur fortune plonge ses racines dans les profits « sales » des années de guerre et dans la grande braderie des privatisations. Ces élites sont partiellement issues des anciennes élites communistes « recyclées » grâce au nationalisme. Tous les partis politiques - de « gauche » comme de droite - sont « tenus » par les oligarques. Comment réinventer une alternative ?

Propos recueillis par Omer Karabeg Omer Karabeg a rencontré Srećko Horvat, philosophe zagrebois, et Goran Musić, économiste et historien belgradois. Radio Slobodna Evropa (RSE) : On parle toujours du pouvoir de l’élite politique et de sa responsabilité, mais qui constitue donc cette élite, en Croatie comme en Serbie ? Srećko Horvat (S.H.) : C’est difficile à dire... Mais lors de la cérémonie organisée pour fêter l’entrée de la Croatie dans l’UE – qui a couté 800.000 euros au contribuable, alors que notre dette extérieure s’élève à 50 milliards d’euros – tous les représentants de cette élite étaient réunis... Goran Musić (G.M.) : Jusqu’au début des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous