Simerini

Baisses des salaires et restrictions budgétaires : Chypre s’enfonce dans l’austérité

| |

Les mesures d’austérité devraient se multiplier à Chypre dans les prochains mois. Pour conclure les négociations avec l’Union européenne, la Banque centrale européenne et le Fonds monétaire international sur l’aide destinée à soutenir l’économie et les banques chypriotes, le gouvernement a décidé d’employer la manière forte : nouveaux impôts, baisse des salaires, des prestations sociales, des aides aux étrangers, etc.

Par Nansia Palala et Yannos Charalabidis C’est à un tsunami de mesures qui devraient déferler sur Chypre ces deux ou trois prochains mois : coupes dans les salaires, dans les retraites, dans les allocations, etc, mais également nouveaux impôts. La première « fournée » de mesures doit être imposée rapidement puisque le paquet de réformes que le gouvernement destinait à être appliquées au printemps 2012 sera finalement présenté au Parlement dans les prochaines semaines, après des discussions avec les partis et les partenaires sociaux. Ce paquet prévoit des baisses de salaires et de nouveaux impôts, qui rapporteront à l’État 150 à 200 millions (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous