Le Courrier des Balkans

Austérité en Roumanie : ça casse entre Ponta et Băsescu

| |

La querelle entre le Premier ministre Victor Ponta (PSD) et le président Traian Băsescu (centre-droit) monte d’un cran. Après avoir refusé de signer un mémorandum négocié entre le gouvernement et le FMI prévoyant, entre autres, l’introduction d’une taxe supplémentaire sur les carburants, le Président Băsescu menace de ne pas promulguer la loi du budget national, au risque de paralyser l’accord de cohabitation.

Par Matei Martin Discuté et adopté mercredi par le Parlement à une très large majorité, le budget pour 2014 prévoit, entre autres, une hausse du salaire minimum en deux tranches de 800 lei (180 euros), ainsi qu’une légère augmentation des salaires des professeurs débutants et des médecins résidents. 6 % du PIB est consacré aux investissements dans l’infrastructure. Le budget prévoit un déficit de 2,2 %. Malgré les quelques concessions sociales, le budget 2014 ne fait pas l’unanimité dans la société roumaine. L’introduction d’une nouvelle taxe de 7 centimes d’euro sur le litre de carburant est l’un des éléments les plus contestés. Cette taxe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous