Le Courrier des Balkans

Au Kosovo, un chef de la lutte contre la corruption arrêté pour... corruption

|

Nazmi Mustafi, chef du département anti-corruption du parquet du Kosovo, a été arrêté mardi pour avoir tenté d’extorquer des fonds à un suspect justement visé par une enquête de ses services. Deux autres personnes sont soupçonnées d’avoir participé à ces malversations.

Mustafi était à la tête de cette unité anti-corruption depuis sa création, début 2010, par le Premier ministre Hashim Thaci. Il était notamment responsable de dossiers délicats comme celui de l’ancien responsable de la Banque centrale du Kosovo, Hashim Rexhepi, arrêté à l’été 2010 et libéré fin 2011. Dans un communiqué, la mission européenne EULEX, qui est impliquée dans l’enquête visant Nazmi Mustafi, a annoncé « qu’un Procureur spécial du parquet du Kosovo et deux autres personnes sont suspectées d’avoir extorqué des sommes d’argent à des individus visés par une enquête », et sont sous le coup d’accusations « d’abus de fonctions et trafic d’influence ». Le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous