BIRN

Au Kosovo, le panier de la ménagère est de plus en plus vide

| |

Au Kosovo comme dans le reste de la région, les prix des denrées alimentaires ont explosé ces derniers mois. Les premiers touchés sont bien sûr les plus démunis. Comment nourrir une famille quand le salaire moyen atteint à peine les 200 euros ? Une misère sociale qui pourrait rapidement se transformer en crise politique si le gouvernement n’arrive pas à nourrir la population.

Par Arbana Xharra L’augmentation du prix du pain, l’instabilité des prix des denrées alimentaires poussent chaque jour plus de Kosovars vers la pauvreté Alma Gjekaj est une jeune femme de 23 ans de Pristina. Elle vient de faire ses courses et vérifie ce qu’elle a acheté. Cette fois, elle a dû renoncer à de nombreux articles qu’elle avait pourtant inscrits sur sa liste parce que les prix du pain et de la farine ont récemment doublé au Kosovo, et quantité d’autres prix se sont envolés. « Je ne sais plus comment faire. Mon salaire est de 150 euros. Je ne peux pas faire face à ces prix-là. J’ai un fils de 3 ans et un mari au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous