Zëri

Attentat manqué contre Ibrahim Rugova : le Kosovo entre dans une zone de turbulence

| |

Le Président du Kosovo a échappé à une tentative d’attentat mardi 15 mars. Cette attaque, qui n’a pas été revendiquée, est un signe inquiétant pour l’avenir. Le Kosovo va-t-il entrer dans une période de vide et d’incertitude politique ?

Les surprises se succèdent au Kosovo. Après les bonnes, les mauvaises surprises sont aussi à l’ordre du jour. Les bonnes - comme tout le monde peut le penser - ont rapport avec la façon dont a été géré la publication de l’acte d’accusation du Tribunal de La Haye contre Ramush Haradinaj, l’ancien Premier ministre du Kosovo, le 8 mars dernier. Tout d’abord, en raison du comportement même de Ramush Haradinaj, la société kosovare a réussi à transformer l’essai de La Haye. Lors des deux derniers jours qu’il a passé au Kosovo avant son départ pour La Haye, Ramush Haradinaj a su gérer la crise prévue depuis des mois, en conséquence de l’acte d’accusation du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous