Le Courrier du Kosovo

Atteintes à la liberté de la presse : le vice-Premier ministre du Kosovo démissionne

| |

Vice-Premier ministre et ministre de la Justice du Kosovo, Hajredin Kuçi a démissionné vendredi suite à l’adoption par le Parlement du nouveau Code pénal, dont deux des articles menacent directement la liberté de la presse. Ces articles sont vivement contestés par les journalistes et leurs organisations.

Par Belgzim Kamberi Les articles 37 et 38 du Code pénal obligent les journalistes à révéler leurs sources à la justice et encourent jusqu’à trois ans de prison si un tribunal estime qu’un article est diffamatoire ou « incite à commettre un acte criminel ». Kuçi a ainsi tenu promesse : il avait affirmé qu’il démissionnerait si le parlement ne suprimait pas ces articles. « Je veux toujours pouvoir vous regarder », a-t-il déclaré aux journalistes après la séance parlementaire, en ajoutant qu’il sera reçu par le Premier ministre, Hashim Thaçi. « Je ne veux pas qu’on me voit comme quelqu’un qui a entravé la liberté des médias, et dorénavant je vais m’occuper (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous